Wall Avenue recule avec les tensions américano-chinoises malgré les emplois

PARIS (Reuters) – La Bourse de New York a chuté en début de séance vendredi en raison de l’intensification des tensions entre les États-Unis et la Chine, malgré le ralentissement in addition faible que prévu de la création d’emplois vendredi. le mois dernier.

Quelques minutes après l’ouverture, l’indice Dow Jones a perdu 132,9 factors, soit ,49%, à 27 254,08 points et le Regular & Poor’s 500, plus grand, a reculé de ,32% à 3338,29 details.

Le Nasdaq Composite a cédé ,37% à 11 067,30 details à l’ouverture.

Le nombre de créations d’emplois en juillet s’est établi à 1,763 million, une baisse significative après le record de 4,8 millions enregistré le mois précédent.

Les contrats à terme sur indices ont cependant réduit leurs pertes sur cette annonce, car or truck le chiffre du ministère du Travail est supérieur au consensus.

Si les statistiques sont meilleures que prévu et atténuent la baisse de Wall Street, le choc diplomatique entre Pékin et Washington sur le terrain technologique reste le principal moteur du marché.

Donald Trump a publié jeudi deux décrets interdisant aux entreprises américaines de toute transaction avec les groupes chinois ByteDance, propriétaire de l’application vidéo TikTok, et Tencent, propriétaire de l’application de messagerie WeChat.

L’agence Bloomberg rapporte que le gouvernement américain s’apprête à sanctionner la directrice générale de Hong Kong, Carrie Lam, pour l’adoption fin juin d’une loi sur la sécurité nationale dans la région administrative. Chinois.

La publication des décrets sur ByteDance et Tencent intervient après que l’administration Trump a déclaré cette semaine qu’elle intensifiait ses initiatives pour purger les applications chinoises “non fiables” des réseaux numériques américains.

READ  PSG: Thiago Silva, l'extension extremely hard? - Football

En bourse, la component de Tencent a baissé de 10% dans les échanges en Asie et sa filiale musicale Tencent Tunes Enjoyment, cotée à New York, a perdu 4,89%. Les groupes chinois Baidu, JD.com et Alibaba cèdent de 3,01% à 4,22%.

Microsoft, qui cherche à racheter les activités américaines de TikTok, cède 1,02%.

À contre-courant, T-Cell US gagne 7,99% après avoir annoncé une augmentation moreover forte que prévu de ses abonnés et volé à At & T la deuxième situation des opérateurs télécoms aux États-Unis.

(Laetitia Volga, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *