vaccination fortement recommandée cette année

Fièvre, fatigue, toux, difficile de différencier les symptômes grippaux au départ de ceux d’une infection Covid-19. De plus en plus de voix préconisent la vaccination contre la grippe saisonnière pour éviter de surcharger les services de santé.

Comme si une épidémie ne suffisait pas, une autre arrivera bientôt. Le traditionnel grippe saisonnier, ce qui arrive, est loin d’être anodin. L’an dernier, elle a provoqué 65 600 visites aux urgences, 10 700 hospitalisations et 1 890 admissions aux soins intensifs. La congestion des hôpitaux, avec à la fois des patients atteints de Covid-19 et des personnes grippées, est à craindre.

Pour éviter cela, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande une large vaccination, mais pas pour l’ensemble de la population. “Notre recommandation est de vacciner autant que possible les personnes qui sont dans les recommandations du calendrier de vaccination, à savoir les personnes de plus de 65 ans et les personnes qui ont des pathologies qui les rendent plus vulnérables à la grippe”, explique Élisabeth Bouvet, infectiologue et présidente du comité technique des vaccinations à la Haute Autorité de Santé.

“Vous devez vous faire vacciner contre la grippe”

L’année dernière, seulement 45% des personnes à risque et 35% des professionnels de la santé ont été vaccinés. Une vaste campagne débutera à la mi-octobre et ciblera 12 millions de personnes. Le groupe Sanofi-Pasteur, leader mondial des vaccins antigrippaux, a démarré sa production en février. Le groupe a augmenté ses volumes de 20% par rapport à l’année dernière. 250 millions de doses seront produites, dont (…)

En savoir plus sur Franceinfo

READ  "Preuve sans équivoque" de l'utilisation d'un neurotoxique

Vous pouvez également être intéressé par ce contenu:

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *