Serie A – L’Inter bat la Fiorentina de Ribéry après un match fou (4-3), Lautaro et Lukaku

Un joueur ne gagne pas un match seul et la Fiorentina l’a appris à ses dépens. Franck Ribéry a été comme un enfer à attaquer et auteur de deux passes décisives. Il n’a pas pu empêcher l’Inter, qui avait parfaitement débuté sa saison de Serie A à domicile (4-3). Menés deux fois, les Nerazzurri ont inscrit deux buts en fin de match pour récompenser leur suprématie. Romelu Lukaku (87e) et Danilo D’Ambrosio (89e) ont sauvé les Lombards de la défaite dans leur grotte.

La meilleure défense italienne la saison dernière avec 36 buts encaissés en 38 jours a donc duré trois minutes en 2020/21. Christian Kouamé a profité d’un désordre pour ouvrir le classement à bout portant (3e, 0: 1). La Fiorentina, qui a joué et gagné contre Turin (1-0) dès la première journée, a rapidement renoncé à se développer en contre-attaque. L’Inter avait le ballon devant, mais il n’y avait pas de présence en surface pour traduire sa domination. Marcelo Brozovic était trop court au centre de Nicolo Barella (15e), tout comme Romelu Lukaku dans un service d’Ashley Young (36e). Ce n’est qu’après le bon travail de Barella et un but imparable de Lautaro Martinez de 18 mètres qu’un tir au but et un but de Nerazzurri (45 + 2, 1-1) en même temps.

Fantastique Ribéry

Martinez ne s’est pas calmé à la mi-temps. Il a résisté à Sofyan Amrabat pour forcer le but contre son camp Federico Ceccherini (52e, 2-1). Sauf que la Fiorentina et surtout Franck Ribéry avaient prévenu. Le Français, qui a entamé le premier but, aurait offert le doublé à Kouamé s’il n’avait pas joué contre Samir Handanovic (17e). Castrovilli, il n’a pas gâché son offre d’un coup croisé (57e, 2-2) après un excellent travail dans la surface. Et que dire de son dribble sur Danilo D’Ambrosio devant une passe lumineuse pour Federico Chiesa et de sa sérénité devant Handanovic? (63e, 2-3).

READ  OM: Alvaro paie Lopes!

Non vaincus, les hommes d’Antonio Conte ont continué leur travail de sape. Lukaku a raté de peu le cadre d’un coup de poing gauche (68 ‘) et a perdu un face à face contre Bartlomiej Dragowski (72’). Le gardien polonais a également inscrit deux longs coups sûrs de Stefano Sensi (73e, 77e). Puis le tournant: Ribéry a stoppé toute la défense centrale afin de reporter l’arrivée de Dusan Vlahovic, qui a dévissé un coup de son faux pied, le droit, dans la surface de réparation (81e). Lukaku a cyniquement complété la belle action initiée par Alexis Sanchez et poursuivie par Achraf Hakimi pour égaliser (87e, 3-3).

Et sur corner qui se jouait à deux, Sanchez retrouvait D’Ambrosio d’une tête au second poteau, qui remportait son duel aérien avec … Vlahovic (89e, 4-3). Les applaudissements de 1000 spectateurs adverses pour la sortie de Ribéry n’effaceront rien: la Fiorentina a laissé échapper un match qu’il a duré. Pour l’Inter, qui a terminé deuxième à la Juventus la saison dernière, c’est un début de saison idéal. Ou presque.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(1269x299:1271x297)/origin-imgresizer.eurosport.com/2020/09/26/2894481.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *