Où vont les 100 tonnes de feuilles mortes transportées sur la Seine?

L’opération a eu lieu ce jeudi matin dans le port de Bercy (12ème arrondissement) – Ville de Paris / DPE

  • Cent tonnes de feuilles mortes ont été transférées du port de Bercy au port de Gennevilliers.
  • Cette opération, appelée «Feuilles sur la Seine», vise à «augmenter la valeur des feuilles mortes pour une utilisation ultérieure». Des opérations de ce type pourraient à nouveau avoir lieu dans la capitale.

Les feuilles mortes sont pelées. L’opération «Feuilles sur la Seine» s’est terminée jeudi par le transport de plusieurs tonnes feuilles mortes Péniche. Cent tonnes de feuilles ont été collectées de début novembre à début décembre
Paris étaient rassemblés ce jeudi matin dans le port de Bercy sur une péniche Cemex, affrétée spécialement pour l’occasion et habillée de la banderole «Les feuilles mortes montent sur la Seine». Direction: Un point de transfert Syctom à Gennevilliers pour en rejoindre un
Le compostage industriel. Une opération sans précédent.

“Tout s’est bien passé. Les dernières feuilles ont été travaillées dans le bateau et nous sommes allés au port de Gennevilliers vers 9 heures du matin”, avons-nous dit Cemex, Entreprise de matériaux de construction qui a effectué le transfert. La barge d’une capacité de 200m3, habituellement utilisée pour approvisionner la capitale en granulats ou évacuer les déchets de construction, était remplie de feuilles mortes, soit plus de 100 tonnes. Il a ensuite été transporté au port de Gennevilliers, où les feuilles sont soignées et récupérées pour une utilisation ultérieure. Par exemple, ils pourraient être utilisés comme matière secondaire pour d’autres activités comme la création d’espaces verts ou le jardinage », précise-t-on dans l’entreprise. Un aller simple suffisait pour transporter toutes ces feuilles en dehors de la capitale.

En route pour une évacuation des sapins de Noël sur la Seine?

L’objectif principal de cette opération était de réduire les émissions de CO2 des camions sur la route. Dix-huit allers-retours avec des poubelles ont ainsi été évités, selon les rapports La ville de Paris. Les agents DPE collectent chaque année 4 500 tonnes de feuilles dans les espaces publics. Pour la mairie “c’est une expérience convaincante qui permet de mieux valoriser les feuilles mortes afin d’éviter de les brûler”. «Auparavant, ces feuilles étaient envoyées aux usines d’incinération par camion. Un non-sens écologique », explique Colombe Brossel, adjointe au maire de Paris, chargée du nettoyage des espaces publics, du tri et de la réduction des déchets, du recyclage et de la réutilisation. «À partir de maintenant, ils seront compostés et valorisés», ajoute-t-elle. Cette opération complète plusieurs initiatives pour mieux gérer les feuilles mortes. Un parc de feuillages morts a été aménagé dans le 16e arrondissement, dans lequel 450 tonnes de feuilles peuvent également être extraites.

Après cette opération sur la Seine, le Cemex espère que ce type d’opération pourra être répété sur des quantités plus importantes, éventuellement en l’étendant à d’autres collections, telles que: Sapins de Noël.

READ  La panne de réseau d'une entreprise américaine a affecté de nombreux services en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *