OM: Eyraud facilite les choses pour Alvaro

Montre plus …

Un peu plus d’un mois après le match houleux entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille (0-1), la tension après les allégations de racisme d’Alvaro a considérablement diminué. Gonzalez (30 ans, 5 matchs en L1 cette saison) contre Neymar. Un vrai soulagement pour le président du Club de Marseille, Jacques-Henri Eyraud.

“De toute évidence, Alvaro n’est pas un joueur raciste. J’ai vu un homme blessé, touché, dévasté par rapport à ce qu’il a dit à son sujet. Je suis heureux que nous l’ayons reconnu, il n’y avait aucune preuve qu’il était inacceptable. Il a dit des choses et qu’il se concentre désormais sur le fait que le terrain soit bien l’homme qu’il est – enfin en gros », explique le guide marseillais de RMC.

“Ne serait-ce que parce que nos supporters ne l’accepteraient pas. Un joueur coupable d’actes racistes serait immédiatement ostracisé et rejeté par nos supporters. (…) Nous sommes le club de l’antiracisme. Le club de la diversité. A Une association qui reste fidèle à la diversité du monde et consciente que sa diversité fait la richesse de notre ville et aussi de notre football », a ajouté JHE.

Lu 4486 fois – par Youcef Touaitia le 15 octobre 2021 à 19h15


READ  Football Bordeaux - FCGB: Un Girondin pour remplacer Suarez, le Barça est sérieux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *