“Nous aimons ce quartier général” … Fiona Ferro a perdu, mais elle prend rendez-vous pour le futur

Fiona Ferro a été battue par Sofia Kenin en huitièmes de finale à Roland Garros le 5 octobre 2021. – Thomas SAMSON / AFP

A Roland Garros,

Quand elle a commencé à passer de 0-2 à 6-2 dans le premier set, nous l’avons cru. Beaucoup. D’autant que Sofia Kenin, visiblement nerveuse, avait déjà jeté sa batte au sol au moins 18 fois – selon les organisateurs. Mais l’Américain a récupéré et Fiona Ferro n’a pas pu suivre. Le dernier représentant français impuissant du tournoi était terminé à l’arc en trois manches ce lundi soir (2-6, 6-2, 6-1) en huitièmes de finale
Roland Garros.

«J’ai bien joué lors du premier match et j’ai senti que j’avais trouvé les bonnes solutions. Ensuite, elle a élevé son niveau, elle a pris le ballon plus tôt et cela est devenu très compliqué pour moi », dit-elle, un peu agacée. Solide en combat physique lors des rounds précédents où elle a dégoûté Rybakina et Tig dans le dernier set, elle n’a pas pu rallumer la flamme cette fois.

“Je n’ai pas eu beaucoup de préparation avant Roland à cause de ma blessure aux côtes”, se souvient-elle. Je ne pouvais faire qu’une semaine et demie de raquette en main. Cela m’aurait aidé d’avoir un peu plus de pratique dans mes jambes pour revenir dans le troisième set. Je ne pouvais pas là-bas. “”

“Une expérience incroyable”

Il faut dire que Sofia était impériale à Kenin. Le sixième joueur au monde a commencé à distribuer les parpaings à tous les coins du terrain après avoir perdu le premier set. Pour Ferro, qui se souviendra d’un tournoi très réussi, c’est arrivé trop vite.

«En ce moment, je suis déçu et triste, mais ce fut une expérience incroyable. Je souhaite que cela prenne plus de temps. On a un avant-goût de ce quartier général, de cette atmosphère, il décrit. Nous n’avons pas beaucoup de tournois cette année, alors j’en profiterai pour bien m’entraîner. Mon objectif est de continuer ma progression, de revenir sur ce type de terrain et de refaire ce type de jeu. “”

Nous pouvons compter sur cela. Ferro, 23 ans, sera le nouveau numéro 1 français la semaine prochaine. Un rang qui, à leur avis, ne veut pas dire grand-chose d’autre que l’idée de se séparer d’un entraîneur à la fin de l’année dernière qui a très bien travaillé pour continuer sa promotion était la bonne.

“Nous n’avons aucune limite à fixer”

Aujourd’hui, c’est sa collaboration avec Emmanuel Planque va merveilleux. “Je suis très heureux. Il n’y a pas un seul jour où je ne passe pas un bon moment. Il y a tellement de passion et d’envie dans ce qu’il dit, et de ma part aussi, que ça crée une bonne dynamique”, explique le in Joueurs d’origine belge. Nous n’avons pas de limites, nous voulons gagner des trophées. “”

Sa belle séquence de huit victoires consécutives sur le circuit qui lui a permis de gagner Tournoi de Palerme et pour marquer les esprits du public français sur ce Roland, il a mis en appétit. 2021 n’aura pas été une année perdue pour tout le monde.

READ  A Marseille, malgré l'interdiction, certains restaurateurs n'ont pas fermé leurs portes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *