Meurtre de Victorine: le suspect dit qu’il s’est «fâché» après une dispute avec la victime

Le mystère de la mort de Victorine commence à être résolu. Après 48 heures de garde à vue, Ludovic B., principal suspect du meurtre de ce jeune étudiant à Villefontaine (Isère) fin septembre, a été déféré ce jeudi aux juges d’instruction chargés de l’affaire. Selon des sources confirmatives, le père de 25 ans a déclaré avoir tué la victime après avoir été soudainement “en colère”.

Selon l’histoire de Ludovic B., qui vivait avec sa femme et un bambin à moins d’un kilomètre de Victorine, il aurait rencontré l’étudiante dans un parking de Villefontaine le samedi 28 septembre, alors qu’elle rentrait chez elle par la suite. un après-midi dans le centre commercial. Le suspect s’approche alors de la jeune femme qui a raté son bus et entame une discussion animée avec elle. Au cours de cette dispute, Victorine aurait fait des commentaires qui l’auraient agacé. Ludovic B. se serait alors mis en colère et s’en serait pris à la jeune femme avant de la tuer et de laisser son corps dans un ruisseau difficile d’accès.

Un témoin local important

Selon une personne proche de l’enquête, Ludovic B. se débarrasserait alors de ses propres vêtements dans une benne à ordures non loin de la scène du crime avant de rentrer chez lui. Après une enquête approfondie menée par les gendarmes du Département de recherche de Grenoble – audition de centaines de témoins et de résidents et vérification d’individus sur le dossier des délinquants sexuels du secteur – les enquêteurs ont reçu des informations vitales à l’issue du procès. la semaine dernière.

READ  Club: Cavani revient sur sa relation avec Neymar: "Nous sommes très différents"

Un lieutenant de gendarmerie affecté à une compagnie du Nord Isère a en effet reçu la confiance d’un témoin local qu’il connaît dans le cadre de ses missions auprès de la population. Ce dernier a décrit Ludovic B. comme un possible meurtrier et a même donné son prénom et son nom. Après avoir été surveillé à plusieurs reprises, le jeune père, directeur d’une société de transport, a été arrêté mardi après-midi. “Il n’a pas vécu comme si de rien n’était, il n’était pas détendu ces derniers jours”, admet un proche de l’enquête. Comble du cynisme: l’homme aurait participé à la Marche blanche en hommage à Victorine.

Ludovic B. est né dans le Rhône de parents martiniquais et était connu de la gendarmerie pour divers délits liés à l’usage et au trafic de drogue, mais pas pour des délits sexuels. Il a également fréquenté plusieurs personnes connues pour des vols violents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *