Meilleur moment pour Morbidelli et grande chute pour Quartararo

La troisième séance d’essais libres du Grand Prix d’Aragón a eu lieu ce matin une heure plus tard que prévu initialement Changement de programme décidé vendredi soir. Compte tenu des conditions particulièrement froides observées hier matin lors des premiers testsPour cet EL3, un premier report d’une demi-heure avait été approuvé avant que les pilotes de la commission de sécurité expriment leurs inquiétudes toujours fortes. Les autorités ont donc convoqué les équipes pour parvenir à un consensus sur le nouveau calendrier et ont décidé de reporter le départ des deux jours restants d’une heure, ce qui affectera également les temps de qualification et les courses.

Malgré ces mesures de précaution, l’air n’était que de 11 ° C lorsque le MotoGP a quitté la voie des stands de MotorLand à 10h55 ce matin et un petit 14 ° C s’est affiché sur la piste. Cependant, tout le monde a été soulagé de constater que le vent a nettement baissé par rapport aux jours précédents, ce qui contribuera à réchauffer un peu l’ambiance pour le reste du week-end.

Lisez aussi:

Privé du FP2 et du top 10 à la dernière minute Vendredi soir convaincu Le froid de ce matin l’empêchant sans doute de progresser au général, Johann Zarco a décidé de rester dans les stands jusqu’à la fin du premier quart d’heure de séance. Lorsqu’il a quitté la voie des stands, il était à quelques minutes de Maverick Viñales, leader de vendredi, et de Joan Mir, “le meilleur des autres”, derrière la Yamaha hier.

À ce moment là, Fabio Quartararo a mené la séance en 1’49’106, quelques centièmes d’avance Takaaki Nakagami. Le meilleur temps de vendredi était encore de 1: 3 à ce stade, mais on pouvait déjà prévoir la possibilité d’une amélioration du classement général, ce qui est un paramètre crucial pour les qualifications.

READ  L'Italie bat les Pays-Bas / Ligue des Nations / J2- Pays-Bas-Italie (0-1) / SOFOOT.com

Le Japonais a poursuivi ses efforts avec succès lorsqu’il a réussi à prendre les rênes de la séance en tombant brusquement dans la fenêtre de 1’48. Nakagami, le premier pilote à améliorer ses performances hier, est remonté à la quatrième place du général. Dix minutes avant la fin Joan Mir actuellement déplacé à la troisième place de la séance, mais n’a pas réussi à améliorer son record personnel du week-end. C’était la même chose pour Franco Morbidelli quand il, à son tour, est monté à la troisième place.

Jack Miller a été la première à placer une Ducati dans le précieux top 10 du classement combiné, ce qui a amélioré ses performances hier. Quelques minutes plus tard, cependant, le temps du pilote australien devait être annulé car ce tour se terminait sous le drapeau jaune. Cela a fait chuter le pilote Pramac à l’opposé exact du classement et a provoqué une nouvelle colère en lui.

Ce qui a causé l’annulation de ce temps, c’est l’accident de Fabio Quartararo, survenu huit minutes après la fin de la séance. La chute du leader du championnat a été grave. Le pilote a été catapulté de sa moto alors qu’il passait le vibreur entre les virages 13 et 14. Le Français a été évacué sur une civière après avoir reçu un coup assez sévère sur le côté gauche du véhicule. Corps et surtout sur les hanches.

J’ai déjà mal tourné hierGrâce à son temps d’hier, il reste directement qualifié pour le deuxième trimestre mais a été conduit au centre médical pour un examen. La première nouvelle est rassurante car malgré la douleur dans ma hanche, les radiographies ont exclu toute fracture.

READ  La LFP engage une action en justice pour obtenir le paiement de Mediapro

Toujours pas de Ducati dans le top 10

Franco Morbidelli a poursuivi son attaque après sa première amélioration et a réussi à déplacer Takaaki Nakagami de la première place. Ayant été le deuxième coureur à franchir la fenêtre de 1’47 hier après Maverick Viñales, il n’était certainement pas meilleur que l’Espagnol, mais son temps de 1’47 “859 resterait le meilleur de la séance.

Alternativement, Pol Espargaró, Álex Márquez et Cal Crutchlow se sont mis à couvert et ont pris un léger avantage sur Nakagami. Joan Mir a réussi à inviter sa Suzuki dans ce petit groupe lors de son dernier tour, tandis que la deuxième GSX-RR, celle d’Alex Rins, a également été sauvée grâce à son septième temps.

Aleix Espargaró a également pu confirmer sa place dans le top 10. Au final, les dix pilotes les plus rapides d’hier sont toujours directement qualifiés pour le deuxième quart-temps, même si leur ordre a été changé ce matin.

En plus de Quartararo, un autre prétendant au titre a eu un accident ce matin. Andrea Dovizioso est tombé dans le virage 6 juste avant d’entrer dans le dernier quart d’heure. S’il pouvait se remettre en piste, l’Italien devrait se contenter de la 11e place de la séance et seulement de la 13e place au classement combiné, où il est le pilote Ducati le plus rapide. Aucun Desmosedici n’a fait le top 10 ce matin et tous doivent passer par le premier quart-temps pour se qualifier.

Les pilotes MotoGP reviendront sur la piste à 14 h 10 pour le FP4, dernière séance de pilotage avant les qualifications.

READ  La clause de 700 millions d'euros de Messi n'est plus valable!

Espagne Grand Prix d’Aragon – Essais libres 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *