Les obsèques de la muse Juliette Gréco à Saint-Germain-des-Prés

Les obsèques de Juliette Gréco ont été célébrées ce lundi après-midi à Paris en présence de nombreuses personnalités de la culture et de l’art.

Les proches de Juliette Gréco étaient réunis à Paris ce lundi 5 octobre 2021 pour lui faire un dernier adieu. Et dans l’église de Saint-Germain-des-Prés, quartier fétiche de la personne qui était sa muse, ses obsèques ont été célébrées. Pour rappel, la célèbre chanteuse française est décédée le 23 septembre à l’âge de 93 ans à son domicile de Ramatuelle. Sa famille avait annoncé qu’elle serait enterrée au cimetière Montparnasse avec son dernier mari, Gérard Jouannest, décédé il y a deux ans.

Lis :: Jolie enfant, grande femme: l’hommage d’Yves Simon à Juliette Gréco

Les parents présents aux funérailles comprenaient de nombreuses personnalités du monde de la culture et des arts. La Première Dame Brigitte Macron avait déménagé, tout comme François Hollande et Julie Gayet. Zazie, Michel Boujenah, Jacqueline Franjou, Bernard Montiel, Nathalie Rykiel, Brigitte Fossey, Ab al Malik, Catherine Ceylac et Claude Sérillon ou encore Jack Lang et son épouse Monique étaient également là pour rendre un dernier hommage à Juliette Gréco.

“Vous nous avez appris à nous libérer”

Dans l’église, Abd al Malik, qui a récemment travaillé avec le chanteur légendaire, a prononcé quelques mots: «Vous nous avez donc appris à nous libérer. Aimez les autres et aimez-vous. Juliette, notre amitié est éternelle », a-t-il déclaré selon l’AFP. «Nous avons tout dit sur vous. Femme fatale, femme passion, femme secrète, sphinx, élégante, distante, curieuse, moqueuse », a ajouté Jacqueline Franjou, créatrice du Festival de Ramatuelle et amie de longue date de la Dame en noir. «Permettez-moi d’emprunter un Évangile de Jean. A l’origine le verbe est le mot et le mot, qui l’a mieux servi que vous? Vous les avez transformées en pierres précieuses ».

READ  Les démocrates veulent examiner la capacité de Trump à gouverner

«Dieu a donné son amour à toutes ses créatures. Cet amour, Juliette Gréco a cherché, désiré, vécu (…) Son visage, ses paroles, sa douceur, son sourire ont éclairé votre vie », a déclaré Mgr Benoist de Sinety dans son sermon. Au lieu de l’adoration, où la distance physique était respectée, s’engage Covid-19, la petite-fille de la chanteuse, Julie-Amour Rossini, était au premier rang, non loin de Brigitte Macron et François Hollande.

Dans les archives des matchs :: Juliette Gréco et Benjamin Biolay: la rencontre d’une légende et d’un jeune enfant prodige

Toute reproduction est interdite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *