La justice américaine confirme l’exclusion de Roman Polanski

Après son exclusion en 2018, le réalisateur franco-polonais avait intenté une action en justice, estimant que l’Académie aurait dû lui donner un «préavis raisonnable».

Un juge californien a limogé mardi 25 août Roman Polanski, qui avait intenté une action en justice contre son exclusion de l’Académie des Oscars, en mai 2018. Le cinéaste franco-polonais, visé par des accusations de viol, avait estimé que l’institution aurait dû lui donner un “préavis raisonnable” avant toute mesure d’exclusion et “une chance raisonnable d’être entendu”. Le tribunal de Los Angeles a estimé que l’exclusion de Roman Polanski “A été trouvé”, “motivé par des preuves” et “n’était pas un caprice ou un arbitraire”.

Le 3 mai 2018, l’Académie des arts et des sciences du cinéma, qui décerne les Oscars, a annoncé l’exclusion de Roman Polanski, ainsi que de celle de l’acteur Bill Cosby, condamné pour agression sexuelle. La décision avait été envoyée par courrier le même jour au directeur, “avec effet immédiat”.

Ce revers juridique marque une nouvelle étape dans l’éloignement d’Hollywood du réalisateur franco-polonais, qui a fui les États-Unis il y a quatre décennies après avoir plaidé coupable de détournement d’un mineur. Le réalisateur de 87 ans, qui a vu son étoile s’estomper visiblement avec le mouvement #MeToo, a peu de chances de faire appel de la décision, a déclaré son avocat.

READ  Nous avons les ventes QALF, c'est énorme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *