La clause de 700 millions d’euros de Messi n’est plus valable!

Rebond en taille de l’autre côté des Pyrénées, dans le feuilleton Lionel Messi. La star du FC Barcelone serait au final en position de force dans le combat entre lui et son club formateur, puisque la fameuse clause à 700 millions d’euros serait désormais caduque.

Lionel Messi veut quitter le FC Barcelona, mais les Blaugranas ont du mal à le convaincre de rester. Cependant, rien ne semble pouvoir faire changer d’avis l’international argentin et les discussions entre les parties concernées ne semblent pas se dérouler dans les meilleures conditions. Le club catalan semblait déterminé, selon les dernières informations d’Espagne, à tout mettre en œuvre pour contrecarrer les plans de “La Pulga”, probablement résolu à rallier Manchester City.

Barça au pied du mur

En ce sens, Josep Maria Bartomeu et les dirigeants de Barcelone ont proposé la clause libératoire du contrat de Leo, fixée à 700 millions d’euros. En d’autres termes, comme le Paris Saint Germain avait fait pour Neymar en 2017 (jusqu’à 222 M €), l’équipe souhaitant sécuriser les services du sextuple Ballon d’Or cet été devrait suivre le même chemin, faisant ainsi une transaction presque impossible à un tel montant, en tenant compte des règles de fair-play financier de l’UEFA. Et qu’importe si le fameux numéro 10 sera libre de tout engagement le 1er juillet 2021.

La clause de départ a expiré

Sauf que, selon Cadena Ser, le Barça se trouve dans une situation bien plus complexe qu’il n’y paraît. Oui, Messi pourrait bien être libre dans un an s’il refuse de prolonger, mais aussi et surtout, cette fameuse clause de 700 M € ne serait plus juridiquement valable. Les médias ibériques auraient réussi à obtenir le contrat de l’Argentin, prolongé en 2017. Dans lequel on apprend que cette clause n’était recevable que pour les exercices 2016-2017, 2017-2018, 2018-2019 et 2019-2020.

READ  Marseille sera au refuge 4 / C1 / Draw / SOFOOT.com

La menace de rupture de contrat

La saison 2020-2021 permettrait donc à Lionel Messi de rompre unilatéralement son contrat avec les habitants du Camp Nou, sans avoir à renoncer aux 700 millions d’euros évoqués. Et cela change tout! Car si le Barça refuse donc de laisser partir son joueur, via une indemnité de transfert directement négociée avec le prétendant club, ce dernier pourra alors rompre son contrat, et tout sera alors réglé en justice. Le montant de la transaction serait alors fixé par un juge, et serait certainement loin des sommes que le champion d’Espagne 2019 peut espérer obtenir dans cette opération.

Lisez aussi:

Messi, ça va de pire en pire
Le Barça savait depuis juillet pour Messi
Le Barça est têtu, Messi prêt à tarir la reprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *