Coronavirus: des aides d’État étendues à diverses professions, annonce Bruno Le Maire

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie – SIPA

Si la deuxième imprecise se cache à chaque instantaneous et bilan épidémique, crise économique, elle est déjà là. Chaque semaine qui passe, de nouveaux métiers se déclarent «grands oubliés»
coronavirus et demander de l’aide à l’Etat pour faire facial area à une année 2020 très austère. Information reçu pour certains d’entre eux. Magasin de souvenirs, centres commerciaux et aéroports, artisanat, traducteurs: le ministre de l’Économie
Bruno le maire a annoncé lundi que de nouveaux secteurs d’activité bénéficieraient d’une exonération de charges et d’un chômage partiel.

«Nous allons étendre les bénéfices des mesures prévues pour le tourisme à un specific nombre de secteurs, je pense notamment aux boutiques de souvenirs et de piété», a déclaré le ministre lors d’un déplacement à Lourdes, lieu traditionnel de pèlerinages religieux, pratiquement à l’arrêt en raison de mesures sanitaires.

1500 euros par mois

Les magasins de souvenirs et de piété, les galeries marchandes, les boutiques d’aéroport, les traducteurs interprètes, l’artisanat, les products and services auxiliaires de transport par eau, les paris sportifs et les labels sont concernés par la mesure.

Ils pourront accéder au régime d’activité partielle jusqu’à la fin de l’année, au fonds de solidarité jusqu’à la fin de l’année, et à l’exonération des cotisations sociales pendant quatre mois à compter de la publication du décret. Ceux dont le chiffre d’affaires a baissé d’au moins 50% depuis 2019, pourront bénéficier d’une aide de 1500 euros par mois.

Pénalités touristiques triples

A Lourdes, a-t-il ajouté, «les commerçants rencontrés ont perdu 80,85% de leur chiffre d’affaires. Pour Lourdes, c’est 70 à 80% d’activité en moins auto les touristes étrangers, les pèlerins, ne sont pas là ».

“Ici à Lourdes, c’est le triple de la peine, automobile nous avons des clientèles très internationales, qui correspondent à 62% des nuitées, souvent très saisonnières, d’avril à octobre, et les pèlerins sont des seniors”, a ajouté le secrétaire. du tourisme d’État, Jean-Baptiste Lemoyne.

Le Ministre Délégué aux PME Alain Griset a également participé au déplacement à Lourdes, alors que se profile le pèlerinage du 15 août, principal événement de l’année pour la cité mariale.

READ  États-Unis: transfert entre Obama et Trump

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *