CAC 40: Achetez 22 titres après un troisième trimestre lamentable


L’indice CAC 40 est en baisse de 2,24% depuis le 30 juin. (© Fotolia)

Le retour des craintes sanitaires à la fin du mois de septembre a fait chuter les marchés après un été plutôt paisible. Les entreprises du CAC 40 opèrent dans un environnement à faible visibilité. Découvrez nos conseils sur les 40 valeurs qui composent l’indice phare de la Bourse de Paris.

La période estivale, souvent marquée par une grande volatilité voire des corrections sévères (notamment 1998 et 2011), s’est déroulée cette année dans une atmosphère de calme relatif.

Après l’automne vertigineux de l’hiver dernier et une poussée printanière sans précédent, les investisseurs ont limité leurs initiatives. Au troisième trimestre, le CAC 40 stationné à environ 5 000 points dans un couloir étroit, sinon pour une baisse en dessous de 4 800 points fin juillet, puis une baisse plus durable en dessous de ce seuil fin septembre.

Enfin, le score est proche de la ligne de flottaison (-2,24%). La volatilité a considérablement diminué et est quatre fois plus faible qu’à la mi-mars. De même, la fourchette de performance parmi les quarante actions phares était plus petite que d’habitude.

“Et maintenant?” Les investisseurs semblent s’interroger. Après avoir baissé de 40% entre fin février et mi-mars, suivi d’une reprise de près de 40% en moins de deux mois, le niveau du CAC 40 reste actuellement de 22% en dessous de son plus haut niveau. – Plus haut annuel (6 111,41 points le 19 février).

Les investisseurs ont bien anticipé le mouvement cyclique du yo-yo: l’activité a connu une baisse sans précédent au deuxième trimestre (-11,8% en zone euro, -9,5% aux États-Unis, etc.) une reprise orageuse en juillet,

En savoir plus sur LeRevenu.com

READ  Touristes, perles rares pour le Maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *