Avec son nouveau slogan, Marine Le Pen invite les Français au “réveil”

Politique

POLITIQUE – Le Rassemblement National est de retour à l’école ce dimanche à Fréjus (Var). Lors de la campagne pré-présidentielle, Marine Le Pen en a profité pour dévoiler son slogan.

“Réveil français!” sera le slogan affiché derrière Marine Le Pen pour sa rentrée scolaire dimanche à Fréjus (Var), la présidente du Rassemblement national y voyant une invitation “prendre conscience de la gravité de la situation” à la fois en termes de sécurité et d’économie.

“Ce sont les seuls à avoir les clés pour sortir la France de cette situation”, a déclaré samedi soir le chef du RN devant plusieurs journalistes. Ce slogan, “preuve de confiance aux Français” peuvent alors être ventilées par territoire ou par thème.

Marine Le Pen était ravie d’un “vraie conscience de la nature sauvage ” de la société, en utilisant un terme controversé qu’elle a l’habitude d’utiliser, repris cet été par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin ainsi que par plusieurs dirigeants de la droite.

“La bataille idéologique est gagnée depuis des années. Ce que nous attendons, c’est la victoire politique– Marine Le Pen

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti avait dénoncé à cet égard une “enchères populistes”, expliquant que la France n’était pas “pas une gorge coupée”.

“Il est évident que la sécurité est un sujet majeur aujourd’hui et qu’elle sera à l’élection présidentielle”, a souligné le candidat déjà déclaré à l’Elysée. “La bataille idéologique est gagnée depuis des années. Ce que nous attendons, c’est une victoire politique”, elle a ajouté.

READ  Taux de participation élevé au référendum sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie

Elle a fustigé M. Dupond-Moretti “qui nie, pour des raisons idéologiques, la gravité de la situation sécuritaire “ et critiqué “l’incapacité totale de M. Macron et de son gouvernement à avoir une vision dans la lutte contre la délinquance et la criminalité”.

Le leader d’extrême droite, qui est l’invité de l’actualité du 13H de TF1 ce dimanche, a également souligné “énormes trous“dans le plan de relance, juger “dérisoire” l’importance accordée aux délocalisations et l’insuffisance des mesures en faveur des TPE et des PME, qui “sont le cœur nucléaire de notre économie”.

Marine Le Pen a déploré un “perte de souveraineté“dans le fait que l’Union européenne veut, selon elle, en “homologue” 40 milliards d’euros d’aides, l’application de réformes comme les retraites.

Les républicains ont aussi grondé

Elle a réaffirmé que les républicains étaient en train de “imploser” et jugé “probable que cette proximité (entre LR et LREM, ndlr) accélérera la migration d’une partie de l’électorat LR vers le RN”, allusion à la suggestion de Christian Estrosi qui, en début de semaine, a appelé à un accord avec Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle.

Elle a promis à cet égard de “supprimer certaines ambiguïtés” quand les électeurs de droite “Je crois que le programme économique du RN est le même” que celle de la France rebelle, mais à nouveau défendu la retraite à 60 ans avec 40 annuités.

Marine Le Pen, qui n’apparaîtra pas cette fois au régional – elle a été battue en 2015 dans les Hauts-de-France par Xavier Bertrand -, a réitéré qu’elle “était en train de penser” se présenter à la présidence “sans être en tête” de son parti. La RN tiendra un congrès au printemps 2021, a-t-elle déclaré.

READ  L'Espagne neutralise l'Allemagne / Société des Nations / Gr. 4 / Allemagne-Espagne (1-1) / SOFOOT.com

Sur le même sujet

Et aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *