Ademo, membre du groupe de rap PNL, placé en garde à vue à Paris

Le rappeur Ademo, l’un des deux frères du groupe PNL, a été placé en garde à vue le samedi 5 septembre au 14e arrondissement de Paris pour ” Abus de drogue “, «Outrage» et “Rébellion”, a appris l’Agence France-Presse d’une source judiciaire.

Sur des vidéos postées sur les réseaux sociaux en fin de journée samedi après-midi, on voit le musicien de la ville des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes, être épinglé au sol puis menotté par plusieurs policiers du quartier Alesia.

L’arrestation a provoqué une petite foule, certains aficionados du groupe disant à la police d’épargner celui qui, avec son frère NOS, connaît un succès phénoménal en France depuis 2015.

Interdiction d’entrée aux États-Unis

PNL a notamment été lancé par la chanson Le monde ou rien dont le clip a été tourné à La Scampia, un quartier populaire de la banlieue de Naples. Les deux frères pratiquent une communication minimale, ne s’exprimant pas dans les médias.

Lire aussi Avec “Deux frères”, PNL se donne encore plus

En avril 2017, Ademo s’est vu refuser un visa pour entrer aux États-Unis alors qu’il devait participer au célèbre festival de Coachella en Californie. “Après plusieurs mois de démarches administratives”.

Leur troisième et plus récent album Deux frères, autoproduit, date d’octobre 2019. PNL (Peace N’Lovés) a annoncé le report de sa tournée en raison de l’épidémie de coronavirus.

La vidéo tournée au sommet de la tour Eiffel de leur chanson Au DD a été vu au moins 157 millions de fois sur Youtube. L’album studio précédent Dans la légende a dépassé les 500 000 exemplaires vendus dans tous les formats.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Que dit le rap aujourd’hui?

Le monde avec l’AFP

READ  Horoscope chinois du jeudi 3 septembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *