Ibizagate: le chancelier autrichien Sebastian Kurz renversé par le Parlement

Le chancelier conservateur autrichien Sebastian Kurz a été renversé lundi par un vote des principaux partis d’opposition, dix jours après le scandale de l’Ibizagate qui a fait voler en éclat sa coalition avec l’extrême droite.

Ce vote sans précédent dans l’histoire de la République d’Autriche a été obtenu notamment avec les voix des sociaux-démocrates et du parti nationaliste FPÖ, dont le chef avait été contraint de démissionner de son poste de vice-chancelier à la suite de ce scandale. Les résultats ont été proclamés par la vice-présidente du Parlement, Doris Bures, qui n’a toutefois pas chiffré les sufffrages.

En juillet 2017, le chef du FPÖ, Heinz-Christian Strache, a été filmé en train de proposer à la fausse nièce d’un oligarque russe d’importants marchés publics en échange de financements occultes.

La vidéo, dont les auteurs n’ont pas été identifiés, avait été tournée lors d’une soirée arrosée organisée dans une villa à Ibiza spécialement louée pour piéger le dirigeant, devenu vice-chancelier cinq mois plus tard.

La diffusion de cet enregistrement par des médias allemands, à quelques jours des européennes du 26 mai, a conduit M. Strache à démissionner de toutes ses fonctions et a fait voler en éclat la coalition formée avec les conservateurs du chancelier Sebastian Kurz.

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi