Automobile: Fiat Chrysler cherche une fusion avec Renault

Le groupe automobile italo-américain Fiat Chrysler a proposé une fusion avec son concurrent français Renault, une initiative qui, si elle venait à se réaliser, créerait le troisième constructeur automobile en termes de production et bouleverserait l’ordre hiérarchique de l’industrie automobile mondiale, croit savoir lundi le Wall Street Journal.

Selon la publication spécialisée dans l’économie et la finance, Fiat Chrysler a déclaré que l’entreprise de fusion combinée serait détenue à 50% par ses actionnaires et à 50% par les actionnaires de Renault avec une «structure de gouvernance équilibrée».

Le géant automobile italo-américain, qui commercialise également les camions populaires de marques Jeep et Ram, a déclaré que le conseil d’administration serait indépendant en majorité, alors que Renault a fait savoir qu’il avait accepté d’étudier la proposition, sans donner de calendrier pour sa décision.

L’accord prévoit que le président de Renault, Jean-Dominique Senard, devienne le directeur général de la nouvelle société, et John Elkann, le descendant de la famille Agnelli qui contrôle Fiat Chrysler, assumerait la présidence, précise le journal.

Si Renault et Fiat Chrysler aboutissent à un accord, leur fusion créerait une société automobile d’une valeur de marché combinée d’environ 37 milliards de dollars, sur la base du cours de l’action des deux sociétés. Une entreprise combinée produirait également près de neuf millions de voitures et de camions légers par an, selon la même source.

map

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi