Le BCIJ annonce le démantèlement à Salé d’une cellule terroriste active

Les autorités marocaines ont annoncé le démantèlement mardi d’une cellule terroriste composée de six partisans du groupe Etat islamique, soupçonnés de vouloir commettre des actes terroristes.

Les suspects, âgés de 22 à 28 ans, ont été interpellés à Salé, près de la capitale Rabat, au cours d’une opération menée par le BCIJ, a indiqué ce dernier dans un communiqué.

Les mis en cause ont « adhéré à la propagande de l’EI, prêté allégeance à son chef Abou Bakr al-Baghdadi et tenté d’acquérir des compétences dans la fabrication d’explosifs dans le but de commettre des actes terroristes », est-il précisé dans le communiqué.

Les perquisitions ont permis de saisir des « appareils électroniques, des armes blanches et des manuscrits à caractère extrémiste », a ajouté le BCIJ.

L’opération intervient quatre mois après l’assassinat de deux touristes scandinaves dans le sud du Maroc, dans un acte qualifié de terroriste par Rabat. Vingt-quatre personnes ont été arrêtées en lien avec ces meurtres et leur procès s’ouvrira le 2 mai.

avec afp

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi