Afrique du Sud: La crise de confiance plombe les investissements

En Afrique du Sud, la confiance des investisseurs dans les perspectives de l’économie a reculé, en mars dernier, à son niveau le plus bas depuis 7 mois, a indiqué mercredi la chambre sud-africaine du commerce et de l’industrie.

Selon la chambre, l’indice de confiance a atteint 91,8 points en mars dernier contre 93,4 points un mois auparavant. Cette baisse s’expliquerait en partie par les opérations de coupure du courant mises en œuvre par la compagnie nationale d’électricité, ESKOM, depuis février dernier. Ces coupures sont les plus graves dans le pays depuis 10 ans, ajoute la même source.

Ces délestages interviennent suite aux dysfonctionnements au niveau de la production d’Eskom, frappée par une grave crise financière. La dette de la compagnie s’élève à environ 30 milliards de dollars.

Là crise de l’électricité vient donc aggraver le ralentissement économique dont souffre l’Afrique du Sud depuis plus de cinq ans.

Plus tôt dans la semaine, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale ont revu à la baisse leurs prévisions de croissance pour l’économie sud-africaine en 2019. Si le FMI estime que le Produit intérieur brut sud-africain devra enregistrer une croissance de 1,2 pc en 2019 contre une prévision initiale de l’ordre de 1,4 pc, la Banque Mondial s’attend de son côté à une croissance de 1,3 pc en 2019 contre 1,8 pc prévu initialement.

 

 

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi