Islamophobie: une tête de cochon trouvée sur le chantier d’une future mosquée en France

Une tête de cochon et du sang animal ont été retrouvés lundi matin sur le site d’une future mosquée à Bergerac dans le sud-ouest de la France.

Les auteurs ont badigeonné les murs avec du sang animal et ils ont mis une tête de porc découpée sur la porte d’entrée de la mosquée en construction. Les ouvriers travaillant sur le chantier les ont découvertes lundi matin vers 7h30.

Ces dégradations ont eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi sur les murs en construction de la mosquée, à l’intérieur et à l’extérieur, a raconté la police, précisant que le chantier était accessible dans ce quartier d’habitation de Bergerac.

L’Association culturelle des Marocains du département de la Dordogne, qui finance la mosquée, a porté plainte au commissariat de Bergerac, tout comme va le faire la municipalité qui a dénoncé dans un communiqué des « agissements minables et odieux ». Dans ce communiqué, le maire Daniel Garrigue a par ailleurs dénoncé une « campagne d’affichage incitant à la haine religieuse qui s’est développée sur Bergerac ces derniers jours », exprimant sa volonté de saisir le parquet à ce sujet.

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi