Afghanistan: 13 civils, dont 10 enfants, tués dans une frappe aérienne

Au moins 13 civils, dont 10 enfants, ont été tués lors d’une frappe aérienne menée par « les forces militaires internationales » dans le nord de l’Afghanistan dans la nuit de vendredi à samedi, a indiqué lundi l’ONU.

« La mission exprime sa vive préoccupation quant au fait que, d’après une enquête initiale, dix des tués étaient des enfants appartenant à la même famille élargie déplacée par des combats ailleurs dans le pays », a souligné la Mission de l’ONU en Afghanistan dans un communiqué.

« Les personnes tuées étaient membres de familles déplacées qui avaient fui la guerre dans le district de Dashte Archi », au nord-est de la capitale provinciale, « et qui s’étaient récemment installées dans la ville », a indiqué Khosh Mohammad Nasratyar, membre du Conseil provincial de Kunduz.

Les civils paient un lourd tribut au conflit en Afghanistan puisque 32.000 ont été tués et 60.000 ont été blessés ces dix dernières années. Dans le communiqué, la Manua « exhorte les autorités compétentes et les parties impliquées dans la frappe aérienne à mener leurs propres enquêtes sur l’incident et à prendre immédiatement des mesures pour protéger les civils ».

Un rapport de la Manua fin février avait révélé que l’année 2018 avait été la plus meurtrière jamais enregistrée avec 3.804 civils tués, en grande majorité par les talibans et le groupe État islamique.

Mais les victimes des forces pro-gouvernementales augmentent également, notamment du fait des frappes aériennes.

map

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi