Des citoyens israéliens obtiennent la nationalité marocaine grâce à un réseau criminel

Le réseau se compose d’un ressortissant marocain de confession juive, trois fonctionnaires de police, un agent d’autorité, un fonctionnaire d’une annexe administrative, une responsable commerciale d’une agence de voyage ainsi que trois personnes dont la qualité n’a pas été divulguée.

Le réseau dont le cerveau est un ressortissant marocain de confession juive s’est spécialisé dans la falsification des actes de naissance au profit de citoyens israéliens qui ne sont pas d’origine marocaine.

Le procédé employé consiste à obtenir des attestations falsifiées de non enregistrement à l’Etat civil pour les inclure dans des dossiers de procès judiciaires en réclamant l’autorisation d’enregistrement dans l’état civil, et par la suite obtenir des actes de naissance avec des identités de Marocains de confession juive.

Le réseau criminel permettait ainsi aux bénéficiaires d’obtenir frauduleusement des passeports marocains, en contrepartie de sommes d’argent allant de 5.000 à 7.000 dollars US, en bénéficiant de la complicité de fonctionnaires de police, d’agents d’autorité et de fonctionnaires publics qui fournissaient les documents officiels falsifiés.

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi