Ali Bongo de retour à Libreville après une longue convalescence au Maroc

En convalescence au Maroc depuis le 29 novembre 2018, le président gabonais a quitté Rabat le dimanche 24 février pour Libreville, selon une dépêche de l’Agence France Presse.

Le retour d’Ali Bongo Ondimba, qui rentre dans le cadre de l’exercice de ses fonctions, intervient après la cérémonie de prestation de serment du nouveau gouvernement conduit par Julien Nkoghé Békalé, qu’il a présidée le 15 janvier dernier au palais présidentiel. Selon des sources concordantes, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba aura un calendrier chargé durant son séjour dans la capitale gabonaise.

Il est annoncé la tenue d’un conseil des ministres dans la semaine, en prélude à la déclaration de politique générale que fera le Premier ministre Julien Nkoghé Békalé devant les députés ce mardi 26 février prochain. De même qu’il pourrait tenir un conseil de cabinet à la présidence de la République.

Aussi, comme il l’avait promis en marge du serment qu’il a reçu du ministre d’Etat en charge de la Défense nationale et de la Sécurité territoriale, Rose Christiane Ossouka Raponda à Rabat au Maroc, le 14 février dernier, Ali Bongo Ondimba devrait prendre part à la cérémonie de rentrée solennelle de la Cour constitutionnelle prévu au début du mois de mars. Il n’est pas exclu qu’il revienne au Maroc plus tard.

agences

Victime d’un AVC, Ali Bongo Ondimba était arrivé le 29 novembre 2018 à Rabat pour y poursuivre une convalescence et rééducation, après avoir été hospitalisé l’hôpital King Fayçal de Riyad en Arabie saoudite depuis le 24 octobre 2018.

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi