CGTN évoque l’urgence d’une ligne aérienne directe entre le Maroc et la Chine

La Chaîne de télévision chinoise CGTN a diffusé, mardi, un reportage sur l’importance d’une ligne aérienne directe entre le Maroc et la Chine, qualifiant une telle liaison de facteur propice au renforcement des relations bilatérales et des échanges dans les domaines économique, culturel et touristique.

La CGTN a souligné que, dans le cadre du partenariat stratégique entre la Chine et le Maroc, les deux parties cherchent à intensifier leurs échanges commerciaux et à encourager l’afflux des investissements, ajoutant que Pékin et Rabat ont engagé des négociations pour mettre en place une ligne aérienne directe reliant des villes marocaines à Pékin et à Shanghai.

Dans son reportage télévisé, la chaîne chinoise, qui a diffusé des images montrant des touristes chinois visitant le Jardin Majorelle à Marrakech et des séquences de la « China Trade week Morocco » organisée récemment à Casablanca, a noté que la nouvelle ligne aérienne devrait entrer en service d’ici la fin de l’année.

Et de préciser que la liaison aérienne directe entre les deux pays devrait encourager davantage l’investissement des opérateurs chinois au Maroc et promouvoir la destination du Royaume auprès des touristes chinois.

Le nombre des visiteurs chinois au Maroc est passé de 15.000 en 2015 à 180.000 touristes en 2018, a rappelé la chaîne de télévision, estimant que ce chiffre devrait progresser davantage avec l’ouverture de la nouvelle ligne aérienne.

Le reportage de la chaine de la CGTN a donné la parole à Ahmed Sayed Ahmed, expert au Centre des études politiques et stratégiques d’Al-Ahram, qui a souligné que la nouvelle ligne directe entre le Maroc et la Chine est susceptible de développer les relations bilatérales entre les deux pays dans divers domaines, comme elle contribuera à étoffer les liens entre la Chine et le monde arabe.

L’expert n’a pas manqué de souligner que la nouvelle voie aérienne devrait renforcer la vocation du Maroc en tant que portail sur le continent africain dans un contexte marqué par la forte croissance des investissements chinois en Afrique.

Le reportage télévisé a, de même, mis en exergue l’échange de visites entre les deux pays en 2018. Une année qui a été marquée par la célébration du 60e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays.

Et de conclure en rappelant la signature récemment d’une convention portant sur l’organisation d’une année culturelle et touristique du Maroc en Chine et d’une manifestation similaire de la Chine au Maroc en 2020.

map

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi