Mohamed El Ferrane, nouveau directeur de la Bibliothèque nationale du Royaume

La cérémonie d’installation du nouveau directeur de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, Mohamed El Ferrane, s’est déroulée lundi à Rabat, en présence du ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laaraj.

S’exprimant à cette occasion, M. Laaraj a souligné que le riche parcours professionnel du nouveau directeur de la BNRM et ses importantes contributions et productions scientifiques, vont de pair avec l’orientation de la bibliothèque, notant que cette nouvelle fonction sera marquée par beaucoup de savoir et de professionnalisme.

Le ministre a, également, mis en avant le rôle que joue la BNRM dans l’édifice institutionnel national, ce qui nécessite beaucoup d’attention et une gestion minutieuse, relevant que le Maroc dispose aujourd’hui d’établissements et de structures culturelles pionnières conformes aux normes internationales, d’où l’impératif d’œuvrer collectivement en faveur de la restructuration du secteur de la culture et de la pensée afin de créer les conditions de la société du savoir.

Afin d’atteindre les objectifs tracés par cette cette institution, a-t-il poursuivi, « il est nécessaire de poursuivre les efforts déployés par l’ancien directeur par intérim afin d’éviter les dysfonctionnements qui peuvent surgir et les tensions qui peuvent nuire au travail sérieux », ajoutant que « l’ultime objectif pour tous est de rendre cette bibliothèque un espace qui reflète ses fonctions avec ses dimensions historique et civilisationnelle ».

De son côté, M. El Ferrane s’est dit « fier » de sa nomination à la tête de cette institution, soulignant sa détermination à réaliser les objectifs du projet de développement de la Bibliothèque pour être à la hauteur de la mission qui lui a été confiée.

Il a, dans ce sens, indiqué que le projet de développement de la BNRM s’inscrit dans le cadre des nouvelles transformations que connaît le secteur culturel au Maroc et des chantiers ouverts pour la réhabilitation et la promotion de cette institution afin de lui redonner un rayonnement national et international.

Le ministre a remercié par ailleurs l’ex Directeur par intérim de la BNMP, Abdelilah Tahani, pour ses services louables en faveur de cette institution depuis sa nomination dans ce poste, se félicitant du climat de compréhension et de dialogue ayant caractérisé son mandat parallèlement à ses responsabilités administratives qu’il a continué à exercer au département de la communication.

M. El Ferrane a souligné que la bibliothèque nationale est une institution culturelle et scientifique qui permet de préserver l’héritage culturel, humain et civilisationnel. Elle représente aussi un espace de débat scientifique et cognitif, à même de refléter la culture marocaine et son ouverture sur l’Autre et s’ériger en plateforme de préservation de la mémoire nationale, a-t-il dit.

Le Conseil de gouvernement avait approuvé, récemment, dans le cadre des propositions de nominations à de hautes fonctions conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution, la nomination de M. El Ferrane au poste de directeur de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc.

map

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi