Assurance Maladie Obligatoire: 9 millions de bénéficiaires en 2017

La population des salariés et des titulaires de pensions des secteurs public et privé couverte par l’Assurance Maladie Obligatoire a atteint 9 millions de bénéficiaires en 2017, en évolution de 4,9% par rapport à 2016, selon l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale.

L’AMO-CNSS couvre 66,3% de l’effectif des bénéficiaires des deux régimes et 67,8% de celui des cotisants qui a enregistré une augmentation de 6,5% pour atteindre 3,8 millions de personnes, indique l’ACAPS dans son rapport d’activité 2017.

Les cotisations au titre des deux régimes se sont élevées à 11,4 milliards de dirhams (MMDH), dont 57,1% au titre du régime AMO-CNSS, en croissance annuelle moyenne de 7,5% sur les cinq dernières années, relève la même source, faisant remarquer que cette évolution reste inférieure à celle enregistrée par les prestations des deux régimes sur la même période (12,5%) même si ces dernières sont restées stables par rapport à 2016 avec un montant de 8,3 MMDH. Le rapport fait aussi ressortir que les réserves techniques constituées ont quant à elles, affiché une hausse de 4,3% à à 3,9 MMDH, ajoutant que les excédents réalisés par le régime AMO-CNSS au titre de l’exercice ont été de 2,9 MMDH, alors que le régime AMO-CNOPS a enregistré un déficit de 22,5 millions de dirhams (MDH). Le montant des excédents cumulés a ainsi été porté à 32,3 MMDH (25,3 MMDH pour l’AMO-CNSS et 7 MMDH pour l’AMO-CNOPS) contre 29,4 MMDH en 2016.

S’agissant du régime de l’AMO des étudiants, il a enregistré une progression de 27% de l’effectif des assurés à 71.654 étudiants couverts, dont 99,6% relèvent d’établissements du secteur public et 56,9% de l’effectif total représente les étudiants d’établissements de formation professionnelle (publics et privés).

La CNOPS a collecté au titre de ce régime un montant de cotisations de 19,6 MDH (+16,3% par rapport à 2016) et a réglé 2,9 MDH de prestations. Malgré l’amélioration des indicateurs de ce régime, les réalisations par rapport aux objectifs fixés à son démarrage restent faibles étant donné que près de 288.000 étudiants devaient être assurés au démarrage du régime. Le régime AMO-CNOPS a enregistré en 2017 son premier déficit global de 22,5 MDH.

map

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi