Sit-in de solidarité à Imlil pour condamner le meurtre des deux touristes scandinaves

Des acteurs de la société civile dans et en dehors de la province d’Al Haouz ainsi que des professionnels du secteur touristique ont observé, samedi à Imlil dans la commune d’Asni, un sit-in de solidarité pour condamner le meurtre odieux, la semaine dernière dans la région, de deux touristes scandinaves, une Norvégienne et une Danoise.

Ce sit-in a coïncidé avec la célébration de la 4ème édition de la journée internationale de la montagne placée, cette année, sous le thème « L’importance de la montagne dans les domaines écologique, économique et social ».

Lors de ce sit-in, les participants ont exprimé leur ferme condamnation de cet acte criminel ignoble qui a coûté la vie à deux touristes étrangères dans la région d’Imlil, tout en brandissant des pancartes à travers lesquelles ils ont dénoncé toute forme de violence et d’extrémisme religieux et exprimé leurs condoléances et compassion aux familles des deux victimes de cet acte barbare.

Dans un mot de circonstance, le président de la commune d’Asni a indiqué que ce sit-in se veut « un cri à l’encontre des prédicateurs de la fitna, de l’ignorance, de la peur et du désespoir ».

« Nous nous sommes rassemblés aujourd’hui ici pour susciter l’espoir et la confiance en l’avenir de cette chère région, à travers notre cohésion et notre action avec nos partenaires, dont les institutions de l’Etat, les collectivités territoriales, le secteur privé et les acteurs de la société civile, pour la promotion de ces zones, la réalisation de leur développement inclusif et la garantie d’un avenir meilleur à leurs fils à l’instar des autres régions du Royaume », a-t-il dit.

Les autres intervenants ont été unanimes à exprimer leur solidarité avec les familles des deux victimes de cet acte abject commis dans une région paisible qui n’a jamais été le théâtre de tels comportements qui sont aux antipodes des valeurs et de l’éthique de la société marocaine, tout en saluant le travail colossal effectué par les autorités compétentes pour élucider les circonstances de ce crime ainsi que leurs efforts constants et soutenus pour assurer la sécurité et lutter contre toutes les formes de criminalité.

Lors de ce sit-in de solidarité, les organisateurs ont décidé de baptiser du nom des deux victimes, Louisa et Maren, la 4ème édition de la journée internationale de la montagne, au cours de laquelle l’assistance a souligné que la montagne demeurera un lieu de vie et non de mort, ainsi qu’une option stratégique pour favoriser le développement des zones montagneuses.

D’autre part, Alice, une ressortissante britannique résidente à Imlil depuis des années, qui a participé à ce sit-in, a exprimé dans une déclaration à la presse sa profonde tristesse suite à ce drame survenu dans cette région où elle se sentait toujours en sécurité et dont les habitants sont connus pour leur chaleureuse hospitalité et générosité.

« Ceux qui ont commis cet acte abominable dans un pays jouissant de la sûreté et de la sécurité n’ont rien à voir avec la religion musulmane de tolérance », a-t-elle lancé, tout en appelant l’ensemble des touristes qui visitent cette région d’être accompagnés d’un guide touristique lors de leur randonnée pour éviter tout imprévu.

Ont pris part à ce sit-in notamment le wali de la région de Marrakech-Safi, Karim Kassi-Lahlou, le gouverneur de la province d’Al Haouz, Omar Touimi, le président du conseil de la région, Ahmed Akhchichine, le président du conseil communal de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaïd, le directeur général de l’Office national marocain du Tourisme, Adil El Fakir, des élus locaux et des personnalités civiles et militaires.

map

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi