Ouverture à Marrakech des travaux du 11è Forum mondial sur la migration et le développement

Les travaux du 11è Forum mondial sur la migration et le développement se sont ouverts, mercredi à Marrakech, sous le thème « Honorer les engagements internationaux pour libérer le potentiel de tous les migrants pour le développement ».

Cet important rendez-vous marque ainsi la clôture de la coprésidence, deux années durant, par le Maroc et l’Allemagne de ce Forum qui connait la participation de hauts responsables des gouvernements marocain et allemand, des ministres et des vice-ministres de toutes les régions du monde, ainsi que des centaines de décideurs et de praticiens représentant plus de 100 États membres des Nations Unies, la société civile, le secteur privé et d’autres organisations concernées.

Les travaux de ce Sommet s’articulent autour de plusieurs thématiques qui seront examinées à savoir, « tirer parti du potentiel que représentent les migrants en vue de renforcer la résilience », « mobilité Sud-Sud : tendances, schémas et apprentissage transférable », « adapter la gouvernance aux facteurs contemporains de la migration », « la participation des migrants à la prestation de services publics », « favoriser la mobilité régionales et la cohérence des politiques en faveur du développement » et « au-delà des envois de fonds : tirer parti de l’impact qu’ont la diaspora et les migrants sur le développement et promouvoir leur participation transnationale ».

Le programme du Sommet comprend aussi des sessions spéciales sur la Plateforme de partenariats du GFMD et l’avenir du forum (ouvert uniquement aux chefs de délégation), un Espace commun et des Réunions d’affaires du GFMD et événements parallèles.

La coprésidence germano-marocaine du GMFD a été axée sur la contribution du Forum au processus mené par les Nations Unies en vue de l’élaboration d’un Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière et l’examen de la mise en œuvre des engagements en matière de migration figurant dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

L’idée de créer un forum consultatif mondial sur la migration et le développement a été proposée lors du Dialogue de haut niveau sur la migration internationale et le développement qui s’est tenu les 14 et 15 septembre 2006 à l’Assemblée générale des Nations Unies par le Secrétaire général de l’ONU.

Au cours du dialogue de haut niveau, plus de 140 États membres ont débattu des conséquences globales des migrations internationales sur le développement économique et social, de l’interaction entre migration et développement et de la manière dont une meilleure gouvernance des migrations pourrait contribuer au développement, et inversement, une relation complexe d’une importance croissante les flux migratoires croissants.

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi