Un militaire et un policier accusés de harcèlement sexuel et tentative d’enlèvement

Le service préfectoral de la police judiciaire de Fès a arrêté, mardi soir et mercredi matin, trois individus, dont un fonctionnaire de police et un militaire, pour leur implication présumée dans une affaire de harcèlement sexuel et tentative d’enlèvement.

Selon les premiers éléments de l’enquête, un homme a déposé mardi matin une plainte auprès des services de sûreté de Fès, dans laquelle il accuse trois individus de harcèlement sexuel contre sa femme, un incident qui a tourné en confrontation avec les suspects qui ont ensuite menotté la dame et l’ont débarquée par la force à bord d’une voiture privée, avant de l’abandonner au bout d’une courte distance, indique la DGSN dans un communiqué.

Les opérations de recherches lancées par la police judiciaire ont permis d’identifier et d’interpeller les trois suspects, selon la même source, précisant qu’il s’agit d’un militaire, qui a mis à la victime les menottes de service de son acolyte, un brigadier de police, qui était en dehors de ses heures de service et qui a aidé à faire monter la femme à bord du véhicule privé contre son gré.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi