L’Ukraine dit être à l’origine de la fausse-mort du journaliste Babtchenko

Le journaliste russe critique du Kremlin, Arkadi Babtchenko, dont les autorités ukrainiennes avaient annoncé mardi la mort, est en réalité vivant et est apparu devant la presse mercredi.

Kiev a indiqué avoir mis en scène un meurtre pour déjouer un assassinat commandité par la Russie, annonçant par la même occasion l’arrestation d’un suspect accusé de préparer l’assassinat du journaliste.

Le journaliste est apparu bien vivant lors d’une conférence de presse et a présenté ses excuses à ses proches, particulièrement à sa femme Oletchka, pour avoir été contraint de les laisser croire à sa mort.

« Je suis désolé mais il n’y avait pas d’autre possibilité. Il a fallu deux mois pour préparer l’opération. J’ai été mis au courant il y a un mois. A la suite de cette opération, un homme a été arrêté, il est en détention », a expliqué Babtchenko.

« Grâce à cette opération, nous avons réussi à déjouer une provocation cynique et à documenter les préparatifs de ce crime par les services spéciaux russes », a déclaré le chef des services ukrainiens de sécurité Vassyl Grytsak, aux côtés du journaliste.

Cette « provocation » consistait à assassiner M. Babtchenko, a-t-il ajouté. Babtchenko, 41 ans, qui a exprimé son opposition à la politique russe dans l’est de l’Ukraine et en Syrie, a fui son pays début 2017 à la suite de menaces de mort.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi