P’tit billet : Moi aussi je suis clair…

Voilà une bien curieuse façon de faire de la politique !

Au moment où le boycott atteint son paroxysme, le chef du gouvernement choisi le repli dans un étrange mutisme, comme tétanisé par l’ampleur de ce qu’il croit voir pour la première fois, lui qui, dans une autre vie, comptait du nombre des redresseurs de tort, des pourfendeurs du dirigisme, des détenteurs du monopole de la morale et de la vertu.

Puis, comme si ce silence devenait trop strident à en crever les tympans du brave homme, la parole se libéra dans une surprenante cacophonie.

Et ce qui devait arriver, arriva !

Son porte-parole pris solennellement la parole pour tirer les oreilles de ces écervelés qui pinaillent pour quelques menus victuailles. Il leur fera la leçon sur ce qu’est la liberté d’expression.

Il leur parlera encore une fois de l’image du pays salement écornée à l’étranger par cet épisode, lui qui avait interdit un film juste parce qu’on y voyait des actrices nues, en faisant une véritable affaire d’état qui défraya la chronique au point d’inspirer un sketch à une célèbre humoriste française…en pleine cérémonie des Césars !

Il les sermonnera de toute sa voix pastorale sur l’économie nationale qu’ils risquent d’affaiblir, comme si elle se résumait au résultat net de trois entreprises !

Il leur parlera du lait et des ses vertus, mais se gardera dans sa sortie de faire la moindre allusion au gasoil et au sans-plomb, car c’est ainsi qu’on se sert les coudes entre collègues !

Je suis clair, n’est-ce-pas ?

Une bien curieuse façon de faire de la politique…C’est clair !

A.B

Inscrivez-vous à notre newsletter
Avec la newsletter quotidienne du Lalettre.ma, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Lire aussi